top of page
Ajouter un titre (48).png

BIG BUZZ

Comment raconter des histoires qui rapportent ? L'art, le business et la science du storytelling à l'ère numérique.

Capture d’écran 2023-01-12 à 11.57.00.png

Les meilleures histoires commencent par la fin.

11 millions, ce sont les vues cumulées en avril dernier rien que sur Twitter en y racontant une histoire par semaine. Avant ça, j’écrivais plusieurs tweets par jour sur des conseils d’écriture. Je n’ai jamais dépassé les 150 000 vues mensuelles. C’est du x7 333. Et c’est uniquement grâce au storytelling.

Ajouter des lignes dans le corps du texte.png

Les bons contes font les bons comptes.

En un mois, j’ai rempli mon agenda pour toute une année. J’ai dit bye-bye à la prospection et triplé mes tarifs. Et je ne suis pas le seul…
 

En 2009, Rob Walker, un journaliste pour le New York Times, a voulu prouver que le storytelling fonctionnait. Il a acheté des babioles à 1$ sur eBay, a demandé à des écrivains de rédiger une histoire concernant ces objets et les a revendus en moyenne 40x plus chers, avec un record à 197,5$.

Une formation... différente.

Reprenons depuis le début. En 2006, il s’est passé un truc qui allait changer la face du monde: Facebook. D’un coup, les gens du monde entier se racontaient des histoires h24. Un phénomène qui n’a cessé de prendre de l’ampleur. Sauf que ce ne sont pas des grands mythes civilisationnels ou des histoires de héros que les gens se racontent (sauf les mauvais marketeurs), mais des petites histoires qui conviennent au format numérique. Et ça, qui vous apprend à le faire ? Personne. Jusqu’à maintenant.

Ajouter des lignes dans le corps du texte (1).png

Vous y apprendrez

Ajouter des lignes dans le corps du texte (2).png

1. L'art du storytelling

Avant de raconter des histoires, il faut savoir les identifier dans le monde réel. Découvrez les 4 types d’histoires que les gens adorent lire ou écouter, comment les repérer et même comment les provoquer dans votre quotidien. Le storytelling, avant d’être une aptitude, est une attitude.

Ajouter des lignes dans le corps du texte (3).png

2. Le business du storytelling

Être meilleur, c’est bien. Être différent, c’est mieux. Votre unicité réside dans votre vécu, que je vous invite à explorer à l’aide de 3 catégories d’histoires et d’une série d’exercices pour mieux attirer, inspirer, persuader et vendre.

Ajouter des lignes dans le corps du texte (5).png

3. La science du storytelling

Entrez dans le cerveau de votre audience et concoctez le cocktail d'émotions dont vous avez besoin pour créer l'impact recherché. Concentration ? Dopamine. Empathie ? Ocytocine. Action ? Testostérone. Sérénité ? Sérotonine. Tout ça rien qu'avec les mots.

Ajouter des lignes dans le corps du texte (7).png

Un cours court et autres défauts.

Sachez que ce cours est:

  • 100% écrit. Je suis rédacteur, donc j’écris. Pas de vidéo, d’audio, rien de tout ça. Juste une page avec des mots noirs sur un fond blanc.

  • court. Il comporte 10 000 mots et se lit en 30 minutes. Les cafés allongés sont indigestes, mes préférés sont les espressos. Bus en quelques secondes, leur effet dure pourtant des heures. Ici, c’est pareil.

  • sans garantie. Si vous n’appliquez pas, c’est votre problème. J’ai mis 6 ans à extraire du storytelling toute son essence. Vous serez un meilleur storyteller après 30 minutes seulement et les principes révélés vous serviront durant toute une vie. Tout ça à 150€. Je ne peux pas faire mieux.

Mission persuasion: la boîte à outils la plus puissante du marché.

L’objectif final, c’est que vous disposiez d’une liste de courtes histoires et que vous soyez capable de les raconter en toute situation pour créer un impact recherché: attention, empathie ou appel à l’action, par exemple. Que vous puissiez prendre ce qu’il y a dans votre cerveau et le transférer dans celui de votre interlocuteur. Et ceci sans grande formule à appliquer mais avec des petites histoires à partager.

 

Dans la 3e partie, je partage avec vous rapidement une structure pour transformer n’importe quelle anecdote ou information en une courte histoire. Je décortique même une de mes histoires qui a cumulé 5 millions de vues et a généré plus de 20k abonnés sur Twitter et 4k abonnés à ma newsletter. Mais c’est pour vous aiguiller. Au final, c’est vous qui décidez comment raconter vos histoires. Il n’existe pas de formule universelle. Le but n’est pas de devenir une intelligence artificielle mais un être émotionnel.

"Sans histoire nous ne sommes que des marchandises interchangeables."

bottom of page