Rechercher
  • Loris C.

L'art d'écrire une 1ère phrase hypnotique.

« C’est un trajet en bus qui marqua l’entrée dans le crime de Joe Campbell, onze ans à l’époque. »

Elizabeth George, Anatomie d'un meurtre.


Comment un trajet en bus peut mener au crime ? Qui est Joe Campbell ? Mais surtout, comment écrire des accroches aussi irrésistibles ?



1ère phrase = 1ère impression.


Tout le monde sait qu’écrire un bon titre, c’est la clé pour être lu. Mais ce qu’on souligne moins souvent, c’est l’importance de la 1ère phrase.


Le titre attire l’attention, la 1ère phrase suscite l’intérêt.


Envoyez un mail à 100 personnes. Avec un bon titre, il sera ouvert 60 fois. Mais si l’accroche est médiocre, il ne sera lu que par 10 internautes.


Vous leur promettez une crique méditerranéenne sans leur dire que l’eau est à 0 degré. Dès qu’ils mouillent un pied, ils sursautent et prennent la fuite.


Envoyez le même mail, avec un titre moins bon mais un début de texte hypnotique. Il sera ouvert seulement 30 fois, mais si 2 personnes sur 3 vont dévorer son contenu, vous doublez sa lecture et vos chances de convertir un prospect.


Les meilleurs copywriters comprennent ce principe sans pourtant parvenir à l’expliquer. Les autres l’ignorent totalement et se concentrent uniquement sur le titre.


Une des plus grosses offres en santé naturelle présentes sur ClickBank (plateforme d’affiliation) débute ainsi…


« Dr. Lee, à quel point c’est grave cette fois-ci ? »

Ce à quoi le Dr. Lee répond...


« cela ne présage rien de bon, son cœur ne peut plus supporter un tel poids… »

Les copywriters… ces petits joueurs.


Les copywriters se la racontent parce que ce sont les seuls marketeurs à oser écrire des textes de plus de 3 000 mots à l’heure où l’attention moyenne est inférieure à celle d’un poisson rouge.


La vérité, c’est qu’il y a des écrivains qui rédigent des textes de 50 000 ou même 100 000 mots et qui sont lus. Une prouesse possible uniquement parce qu’ils savent comment susciter l’intérêt immédiatement.


J’ai donc mis sens dessus dessous ma bibliothèque et j’ai noté 19 1ères phrases cultes de ma collection de romans.


On verra ce qu’elles ont en commun et les 3 questions à vous poser pour écrire une accroche digne de Stephen King.


19 accroches de grands romans


Je viens d’avoir 34 ans, la moitié de la vie.

Michel Leiris, L’Âge d’homme.


C’est un plaisir tout particulier de voir les choses rongées par les flammes, de les voir calciner et changer.

Ray Bradbury, Fahreinheit 451.


Un jour, j’étais âgée déjà, dans le hall d’un lieu public, un homme est venu vers moi.

Marguerite Duras, L’Amant.


Les familles heureuses se ressemblent toutes ; les familles malheureuses sont malheureuses chacune à leur façon.

Léon Tolstoï, Anna Karénine.


J’écris de chez les moches, pour les moches, les vieilles, les camioneuses, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, les hystériques, les tarées, toutes les exclues du grand marché de la bonne meuf.

Virginie Despentes, KingKong Théorie.


La 1ère fois qu’Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide.

Louis Aragon, Aurélien.


Ça a débuté comme ça.

Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit.



L’homme est né libre, et pourtant il est dans les fers.

Jean-Jacques Rousseau, Du contrat social.


Quand j’étais plus jeune, ce qui veut dire plus vulnérable, mon père me donna un conseil que je ne cesse de retourner dans mon esprit : - Quand tu auras envie de critiquer quelqu’un, songe que tout le monde n’a pas joui des mêmes avantages que toi.

Francis Scott Fitzgerald, Gatsby le Magnifique.



Je hais les voyages et les explorateurs.

Claude Lévi-Strauss, Tristes Tropiques.



C’est une vérité uiniversellement reconnue qu’un jeune homme qui a de la fortune doit chercher à se marier.

Jane Austen, Orgueil et Préjugés.



Longtemps, je me suis couché de bonne heure.

Marcel Proust, A la recherche du temps perdu : du côté de chez Swann.


On avait sûrement calomnié Joseph K., car, sans avoir rien fait de mal, il fut arrêté un matin.

Franz Kafka, Le Procès.


J’avais 20 ans. Je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie.

Aden Arabie, Paul Nizan.



En se réveillant un matin après des rêves agités, Gregor Samsa se retrouva, dans son lit, métamorphosé en un monstrueux insecte.

Franz Kafka, La Métamorphose.



Le vol fut agréablement dépourvu d’intérêt.

Romain Gary, Les mangeurs d’étoiles.



Sous un même toit, dans un même logement, à un même 3ème étage vivaient deux jeunes collègues de bureau, Arkadi Ivanovitch Néfédévitch et Vassia Choumkov.

Feodor Dostoievski, un cœur faible.


Elle s’appelait Maude et m’avait mise dans son lit en 1921. Je n’avais que 3 ans.

Iceberg Slim, PIMP.


Voilà 17 nuits que je ne dors plus. Attention, je ne parle pas d’insomnie.

Haruki Murakami, Sommeil.





Wow.


Mais comment scotcher nos lecteurs dès la 1ère phrase quand tout ce qu’on a de commun avec Hemingway c’est un désamour pour le savon à barbe et un attrait pour la bonne bouteille ?


Dans Wired For Story, Lisa Cron analyse le succès d’une accroche. Si elle est courte et qu’elle répond à ces 3 questions, vous êtes certain d’être plus intéressant de 99,99% de vos concurrents.


1. De qui est l’histoire ?


2. Qu’est-ce qui est en train de se passer ?


3. Qu’est-ce qui est en jeu ?


Enfin, on doit avoir une impression de mystère. D’une incitation à ne pas se fier aux 1ères impressions.


Tout n’est pas ce qu’il semble être…


Voilà qui pourrait résumer à la fois un bon texte, une bonne histoire et un bon copywriting.


Bref, arrêtons-nous là pour aujourd’hui.


Loris.

Copywriting français.


Recevez des histoires folles, des idées géniales et des pensées provocantes au sujet de l'écriture, du marketing et de la vente en rejoignant La Lettre du Copywriter.


©2019 par Copywriting français.