Rechercher

Les 22 lois de l'écriture digitale


Il y a 5 ans, j'ai écrit un mémoire universitaire de 120 pages. Il a été lu par... 2 personnes.


J'ai tout quitté pour apprendre à écrire sur le web.


Depuis, mes textes ont cumulé des dizaines de millions de vues.

  • 600 000 vues mensuelles sur le premier site pour lequel j'écrivais. On était toute une équipe mais j'étais le seul rédacteur.

  • Des centaines de milliers de vues sur mes articles invités.

  • Environ 3 000 par mois sur mon blog.

  • Presqu'un million entre Twitter et Quora.

  • Etc, etc

Sans compter les travaux réalisés pour des clients ou en équipe. Un résultat rendu possible en comprenant une chose: l'écriture web diffère de l'écriture classique, puisque la lecture sur internet est différente que celle d'un livre.


Voici les 22 lois de l'écriture digitale


Cet article est un résumé de l'ebook "22 Laws of Digital Writing" de Nicolas Cole (en photo ci-dessus) et Dickie Bush.


.Le 1er est l'un des auteurs les plus lus sur le web et le 2e a gagné près de 100 000 fans sur Twitter en une année. Leurs conseils valent de l'or.


1. Le meilleur moyen d'échouer est de commencer en ouvrant un blog.


C'est un espace qui vous appartient mais que personne ne connaît. A la place, écrivez là où des yeux lisent déjà. Notamment sur les réseaux sociaux, où les retours sont immédiats.


2. Produisez de la qualité en quantité.


Les algorithmes ne vous montrent pas ce qui vous plait mais ce qui est susceptible de vous plaire. Il y a une grande part de chance. Plus vous écrivez, plus vous mettez cette dernière de votre côté.


3. La clarté prime l'originalité.


La curiosité ne naît pas du mystère mais de la spécificité.


Soyez précis.


Visez juste et bien.

4. Un titre est putàclic uniquement s'il ne délivre pas la promesse qu'il contient.


L'unique but de votre titre est d'inviter à la lecture. Il doit être attractif. S'il peut faire la une du prochain Paris Match, pas grave, du moment où le contenu reflète la promesse du titre.



5. Quand vous trouvez un format qui fonctionne, réutilisez-le (encore et encore).


Une structure de texte plaît particulièrement à votre audience ? Répétez-la jusqu'à n'en plus pouvoir, tirez sur la corde jusqu'à ce qu'elle casse, puis trouvez autre chose.

6. Votre texte doit pouvoir être lu en diagonale.


Sur le web, les internautes ne prennent pas le temps de lire un texte de A à Z. Ils le zyeutent avant de décider si ça vaut la peine d'y concentrer leur attention. Utilisez des sous-titres, des listes et aérez les paragraphes.

7. Vos sous-titres devraient raconter une histoire.


Les sous-titres structurent l'article. Ils accompagnent la lecture.


Ils signifient la fin d'un chemin réflexif et le début d'un nouveau.


Leur seule lecture devrait suffire à la compréhension du texte.

8. Pratiquez en public.


Fini le temps des écrivains qui s'isolent pour écrire et envoient leur manuscrit à des grandes maisons d'éditions. Aujourd'hui, l'écrivain moderne écrit et publie chaque jour. Prenez note des réactions des lecteurs. Et affinez.

9. Ecrivez pour récolter des données.


Bien sûr, vous écrivez pour construire une audience et vendre.


Mais ça revient à écrire pour récolter des données.


Qu'est-ce qui a fonctionné ? Obtenu le plus de likes ? De commentaires ?


Alors le succès n'est qu'une question de temps.

10. Vous n'êtes pas le héros de votre histoire.


L’écrivain amateur pense que le personnage principal c’est lui. L’écrivain pro sait que c’est le lecteur. L’écrivain expert utilise son histoire pour mettre en scène son lecteur. Son récit est une boussole.

11. La taille de la question détermine la taille de votre audience.


Plus la portée de votre question est large, plus les lecteurs potentiels sont nombreux et inversement. Par exemple, mes textes les plus populaires sur les réseaux sociaux traitent de leçons de vie et non de copywriting.


12. Soyez précis.


Vous vous démarquerez en étant le plus spécifique possible. Plutôt que de dire: comment j'ai gagné mon indépendance financière ? Dites: comment la rénovation de 3 anciennes fermes m'a permis d'acquérir un parc immobilier me permettant de vivre librement ?

13. Ne jouez pas dans une catégorie qui ne vous appartient pas.


Pour se faire une place au soleil, beaucoup imitent le parcours de leur écrivain favori. Or, cet écrivain a réussi car il a créé sa propre catégorie. Hemingway et le minimalisme, Hunter Thompson et le gonzo, etc.


14. La visibilité et la consistance l'emportent sur le talent.


Mieux vaut fait et publié que parfait mais non publié.

15. Concentrez-vous sur la création d'une librairie et non d'un seul texte.


Certains écrivent chacun de leurs textes en priant les dieux de la viralité de s'en emparer. Or, ce qui compte à long terme, c'est de créer une véritable librairie de textes.

16. Racontez votre histoire 1000x.


Identifiez 1 à 3 histoires personnelles révélant pourquoi le sujet que vous traitez est important pour vous. Ensuite, répétez cette histoire 1000 fois. Offrez un max d’opportunités à votre audience de s’y reconnaître et de la partager.

17. Plus vous écrivez plus il devient facile d'écrire.


Plus vous écrivez plus vous récoltez des données. Plus vous récoltez des données plus vous savez ce qui plaît à vos lecteurs. Plus vous savez ce qui plaît à vos lecteurs plus il est facile d'écrire.

18. La valeur d'un article ne dépend pas du nombre de mots.


Ouistiti et kangourou n'allèrent guère vers la ménagère en bretelles farcies. Les copywriters devraient lire Hemingway.


La 1re phrase comporte 12 mots, la 2e 5.


Pourtant, cette dernière est plus intéressante.

19. Tenter de toucher tout le monde c'est s'assurer de ne toucher personne.


Les meilleurs écrits divisent. Soit vous aimez soit vous détestez. Mais lorsque vous aimez, vous ne pouvez vous empêcher de partager, commenter et même acheter.


20. Répondez à une question par une histoire personnelle.


Chaque écrit est une réponse à une question. Les meilleures réponses sont celles qui se présentent sous forme d'histoire. Partagez votre savoir, mais dites aussi comment vous l'avez acquis.


21. Rendez votre texte rapide à lire.


Quelle est la meilleure partie de votre texte ? Si ce n'est pas la 1re, coupez tout ce qu'il y a avant. L'attention du lecteur est trop fragile, ne jouez pas avec.


12. Ecrivez plus que vous ne lisez.


Lire c’est bien, écrire c'est mieux.


C'est l'équivalent des étirements en sport.


Ça fait du bien mais le coeur de l'activité reste le sport.