top of page
Rechercher

Les 8 grands types de lectures en ligne.

Ecrire en ligne est le moyen le plus efficient de partager ses idées à un grand nombre de personnes. Mais on n'écrit pas sur internet comme on nous l'a appris à l'école, parce qu'on n'y lit pas comme dans un livre. Voici les 8 types de lectures les plus communes sur le web.


79%, c'est le pourcentage de lectrices et lecteurs qui scannent un texte avant de décider s'ils vont le lire ou pas. Le reste est partagé entre les personnes qui ne lisent même pas sous la torture et celles qui lisent direct de manière linéaire.


D'où vient ce chiffre ?

Du Nielsen Norman Group, un des plus grands centres de recherche sur l'expérience utilisateur. L'entreprise a publié une étude longue de 13 ans, portant sur plus de 500 participants et 750 heures de lecture en ligne, "résumée" en un pdf de 412 pages, vendu à 98$.


A l'intérieur se trouvent les 8 types de lectures en ligne les plus communs. Je me suis procuré et j'ai dévoré ce dossier monstrueux, rempli de statistiques, de couleurs bizarres et de jargon.


Je l'ai synthétisé et j'ai ajouté, pour chaque type, des conseils d'écriture.


1) La lecture en F


Surprenant: l'internaute saute le titre et fonce sur l'accroche, puis lit les débuts des premiers paragraphes. Le volume de lecture s'amenuise au fil des paragraphes.


Conseils d'écriture:

• Soignez votre accroche (affirmation, chiffre ou histoire digne d'intérêt.)

• Commencez la plupart de vos paragraphes par un verbe d'action, c'est plus engageant.

• Evitez de les faire débuter par un adverbe suivi d'une virgule. C'est flou et ça casse le rythme. 2) La lecture par glaçage


Les yeux de l'internaute passent d'un sous-titre à un autre. Le corps du texte est ignoré. Seule les couches supérieures du texte sont consultées (d'où le glaçage, le terme original étant "layer cake pattern.")


Conseils d'écriture:


• Déjà, soignez vos sous-titres autant que votre titre principal.

• Ensuite, et surtout, les sous-titres font office de fil rouge de l'article. L'idée et la structure du texte doivent pouvoir être comprises rien qu'à la lecture du titre et des sous-titres.


3) La lecture par listes



Celle-ci est aussi simple qu'insidieuse. Vous ajoutez une liste dans votre texte, du coup l'internaute ne lit que la liste. C'est un type de lecture privilégié d'un lectorat en quête d'une info précise.


Conseils d'écriture:


• Si vous ajoutez une liste, assurez-vous que les infos les plus importantes y apparaissent. Et que le reste n'a pas besoin d'être lu pour comprendre les éléments de la liste.

• Si vous souhaitez que l'internaute commence par l'accroche, évitez la liste.


4) La lecture par sections


Un peu comme la lecture en F mais par morceaux de paragraphe. Pas forcément bon signe parce que les analyses ont montré que les yeux ne s'arrêtent pas, le scan est trop large et rapide, le cerveau interprète ça comme un texte sans grand intérêt.


Conseils d'écriture:


• Encore une fois, soignez vos sous-titres et votre accroche.

• Ajoutez un verbe d'action aux 1res phrases des paragraphes.

• Le but est que les yeux de l'internaute se figent un instant sur une partie du texte, ce qui envoie un signal positif au cerveau.


5) Lecture par mots-clés



Tout est dans le titre. Mais attention: le scan est un processus inconscient donc le lecteur ou la lectrice ne va pas forcément regarder le mot-clé tapé, par exemple, dans Google. Les yeux vont s'arrêter sur tout élément considéré intéressant.


Conseils d'écriture:


• Soulignez, mettez en gras ou colorez des mots.

• Ajoutez des chiffres-clés.

• Créez de l'espace visuel (du blanc quoi) autour des mots importants.

• Jouez avec le cerveau de l'internaute en créant des expressions nouvelles, genre "du beurre de créativité."


6) Lecture par paragraphes


Certains internautes ne lisent qu'un ou deux paragraphes dans le texte. C'est qu'ils sont à la recherche d'une information et qu'ils considèrent, à la lecture d'un sous-titre, qu'ils vont la trouver dans le paragraphe en question.


Conseils d'écriture:


• Si vous êtes rédac' SEO, que votre texte pourrait tenir en 100 mots mais que votre client ou cliente vous oblige à en écrire 2000, soyez chic: écrivez un paragraphe pour les humains, le reste pour Google.

• De manière générale: un paragraphe, une idée.

7) Lecture en zigzag


Quand l'oeil est distrait par des images, des textes ou des annonces sur le côté, il zigzague. Donc une lecture à décourager mais qui survient souvent sur les anciens blogs Wordpress avec les widgets latéraux ou les journaux remplis de pubs.

Conseils d'écriture:


• Supprimez les widgets latéraux et privilégiez une mise en page minimaliste avec beaucoup d'espace blanc.

• Si vous souhaitez vraiment y placer des pubs, assurez-vous qu'elles vous rapportent de l'argent parce qu'elle vous fait perdre vos lecteurs et lectrices.


8) La lecture tondeuse à gazon



La lecture débute de gauche à droite, puis descend, va de droite à gauche, descend, et ainsi de suite. Intéressant pour les pages mêlant textes et images, comme les landing pages, les fiches produits et les sites web plutôt que les blogs.


Conseils d'écriture:


• Alternez l'ordre des photos et des textes dans vos sections.

• C'est un type de lecture qui vaut surtout pour le desktop donc assurez-vous de ne pas détruire la mise en page sur mobile.


Conclusion: de la science de lire à l'art d'écrire


Bon, vous vous dites peut-être que réfléchir à tout ça mine votre spontanéité ou votre créativité à l'écrit. Mais les conseils d'écriture s'appliquent, à quelques exceptions près, à tous les types de lecture. D'autant plus qu'il est impossible de prédire le type de lecture qu'un internaute va adopter, qui dépend de sa motivation du moment, de ses préférences personnelles et de son objectif.


L'important, c'est de comprendre qu'on ne lit pas sur le web comme on lit dans un livre.


Et donc qu'on n'écrit pas en ligne comme on nous l'a appris à l'école. Il y a des principes fondamentaux à connaître si vous voulez que vos textes soient lus. Mais, comme toutes les règles, le but est de les maîtriser pour mieux les transgresser et exprimer votre personnalité.



Loris


Source:


• Nielsen Norman Group, How People Read Online: The Eyetracking Evidence, 2nd edition (types de lecture et images.)


Comments


bottom of page