Rechercher

Top 10 des publicités interdites dans le monde.

Bon, pas d'intro superflue. Vous savez ce qu'est une pub censurée et vous êtes là pour en découvrir 10. Profitez des couleurs, c'est plus unique que rare sur le blog. C'est parti.


1. Drop Dead, censurée sur tout le territoire britannique.



En novembre 2011, la marque de mode Drop Dead fait appel à un mannequin qui n'a pas l'air d'avoir un appétit d'ogre. Les plaintes abondent dans la foulée, les associations sortent de leurs gonds et l'opinion publique est plutôt en faveur d'une censure. L'ASA (Advertising Standards Authority) interdit la diffusion de cette publicité sur tout le territoire britannique.


2. Marc Jacobs, censurée aux UK



Même mois, même année et même sanction pour Marc Jacobs, accusé de sexualiser une adolescente en mettant en scène un flacon de parfum taille XXL entre les jambes de Dakota Fanning, encore mineure à l'époque (17 ans).


3. Tourisme en Israël, censurée en Angleterre.



En 2009, l'ASA - toujours elle - a interdit cette publicité parce qu'elle sous-tend que Jérusalem-Est fait intégralement et uniquement partie du territoire d'Israël.


4. Greenpeace, censurée dans le métro parisien.



En 2020, Greenpeace mène une campagne de sensibilisation pour éveiller l'intérêt écologique des politiciens. Autant dire que ce n'est pas gagner d'avance. Les différentes publicités reposent sur un concept aussi simple qu'efficace: les blablas ne suffisent plus, il faut agir !


Si elles parviennent à faire des remous dans les métros de Toulouse, Bordeaux, Lille et Montpellier, elles n'arrivent pas à se faufiler dans le sous-sol parisien. La régie publicitaire Mediatransport - qui gère l'affichage d'une grande partie des espaces publicitaires des transports collectifs - a censuré la campagne, au nom de la neutralité climatique.


5. Goodtime Burgers, censurée en Australie.



Si je vous demande de penser à de délicieuses formes jumelles, il est peu probable qu'un burger hante vos esprits. Il y a quand même, quelque part sur Terre, un type qui a imaginé un rapprochement entre le derrière d'une demoiselle et le pain d'un burger. Et qui s'est dit que ce serait marrant, du coup, de fourrer le premier des ingrédients du second.


Une idée qui n'est pas du tout du goût de l'autorité compétente en matière d'affichage publicitaire en Australie, qui a décidé de bannir cette publicité.


Moi je dis que ç'aurait été encore plus marrant - et d'autant plus vrai - si l'entreprise avait fourré le second des "ingrédients" du premier.


6. Sisley, censurée à peu près partout.



Jouant d'une métaphore visuelle particulièrement bien trouvée - et exécutée par le talentueux Terry Richardson - mais politiquement incorrecte, cette pub pour la griffe glamour de Benetton a été interdite partout où elle a tenté de s'afficher.


7. Vanmoof, censurée à la télé française.



Le fabricant de vélos électriques a cru bon de jouer les écolos agressifs en liquéfiant une carrosserie reflétant des cheminées d'usines fumantes, pour la transformer en moyen de transport propre. La pub a été jugée anxiogène et anti-voiture par l'Autorité de régulation professionnelle des publicités.


8. Tom Ford, censurée partout.



Là, pas de métaphore ni rien, juste un bon vieux recours au sexe pour tenter de vendre plus. Je n'ai pas trouvé un pays où la pub a été autorisée et j'en déduis donc qu'elle a été censurée à peu près partout.


9. Miu Miu, censurée en Grande-Bretagne.



Peut-être que les nuances de tabac d'une ado en train de chialer sur des rails cuivrés faisaient de l'oeil au photographe, qui y a vu une simple expression artistique de la mélancolie.


Peut-être que l'équipe comm' de Miu Miu n'y percevait rien d'autre qu'une jolie photo.

Dans tous les cas, pour l'ASA, il s'agissait d'une sublimation d'une envie suicidaire. La pub a été interdite de diffusion sur tout le territoire britannique.


10. Schlitz, censurée… nulle part.



"Ne t'inquiète pas ma chérie, au moins tu n'as pas brûlé la bière !"


Cette pub et des milliers d'autres affiches encore plus sexistes ont été diffusées durant des décennies. On peut percevoir les autorités de régulation comme pinailleuses et faisant un travail policier. Leur travail est quand même salutaire.