Ecrivez comme Gary Halbert (ou presque): 10+1 conseils à son fils.


De nombreux écrivains sont passés par la case prison pour des raisons respectables - des romanciers qui ont lutté contre l’absolutisme ou des journalistes qui ont enquêté sur des sujets sensibles.


Quand un copywriter finit derrière les barreaux, en général, ce n'est pas pour un tel motif.


Dans les années '80, l'un des plus grands d'entre eux a été incarcéré pour avoir (supposément) encaissé de l'argent sans livrer les produits promis.


Ainsi naquirent les Boron Letters.


On osera dire que c'est un mal pour un bien. En effet, c'est entre les 4 murs bétonnés de sa cellule à la prison fédérale de Boron que Gary Halbert écrit les fameuses Boron Letters.


Chaque jour, il adresse une lettre à son fils, Bond Halbert, couvrant tout ce qu'il sait sur l'art de l'écriture persuasive, le business et la vie en général.


Le recueil est culte dans le milieu du copywriting. Je l'ai relu ce week-end. Voici les 10 (+1) conseils en copywriting qui m'ont le plus marqué.


Le génie de Gary Halbert en 10 points.


1. Avant de vous asseoir à votre bureau, bougez pendant 1 heure. Sortez, marchez, courez, qu’importe, mais bougez ! Ce qu’on ressent détermine ce qu’on pense. Et quand on est en mouvement, on se sent bien.


2. Vous voulez gagner beaucoup d’argent ? Trouvez un domaine qui vous passionne. L’argent est le fruit de l’enthousiasme.


3. Vendez ce que les gens veulent et non pas ce que vous voulez qu’ils achètent. N’essayez pas de deviner. A la place, regardez ce qu’ils achètent déjà. Devenez un étudiant de la réalité. La vérité se trouve toujours dans le portefeuille.


4. Lisez The Robert Collier Letter Book de Robert Collier et La Publicité Scientifique de Claude Hopkins.


5. Vous souhaitez devenir bon en copywriting ? Récrivez à la main les meilleures lettres de vente.


6. Datez toujours vos messages, ça leur donne de l’importance.


7. A intervalles réguliers, posez des questions et répondez-y. Pourquoi ? Parce que ça dynamise la lecture.


8. Soyez parfaitement clair dans vos propos. Le drame de la bonne écriture, c’est qu’elle passe inaperçue. L’écrivain a réussi son job quand le lecteur oublie qu’il est en train de lire.


9. N’essayez pas de peaufiner votre style, il émergera tout seul au fil de la pratique. Contentez-vous de respecter les bases d’une bonne rédaction, le reste viendra tout seul.


10. Lisez votre copie à voix haute. Si vous butez sur une phrase, récrivez-la.


Bonus: ayez de l'impact.


Ce dernier point est trop important pour être présenté rapidement. D'après Gary Halbert, à chaque fois que vous vous asseyez pour écrire, tentez d'avoir un maximum d'impact possible.


Un conseil aussi puissant qu'abstrait. Pour l'expliquer, il donne l'exemple de la plus célèbre des lettres de vente de Robert Collier. Ce sera l'objet du prochain mail.


A vos plumes, prêts... écrivez.


Loris.

Copywriting français.


P.S.: cet article fait partie d'une série, Ecrivez comme ... (ou presque). S'il vous a mis des papillons dans le ventre, vous allez adorer les posts suivants.

Recevez des histoires folles, des idées géniales et des pensées provocantes au sujet de l'écriture, du marketing et de la vente en rejoignant la lettre.